Vainqueur en 2011, du Biarritz Maïder Arosteguy ainsi que du Lacanau Pro Junior. Championne d’Europe Junior 2010/2011 ISA et vice championne d’Europe Pro Junior 2011, Maud Le Car n’a que 19 ans et pourtant déjà un gros CV à son actif.
De retour en France après trois mois passés en Australie, elle prend le temps de répondre à nos questions le temps d’un shooting « backside » sur son home spot du Penon.

 

-Maud, 3 mois en Oz et 3 compéts plus tard, que retiens-tu de ce périple en Australie?

Je suis arrivée en Australie début janvier pour la dernière épreuve des World Juniors à Burleigh sur la Gold Coast où j’ai terminé 7 ème. Je me suis fixé comme objectif le top 10 mondial Junior, au final je ne suis donc pas satisfaite de ce résultat. Nous avons malgré tout eu de bonnes vagues sur cet événement.

Puis j’ai passé du temps à Lennox où je me suis entrainée avec l’équipe de France. Super ambiance. Nous avons eu quelques bonnes sessions, surtout sur la droite de la pointe, mais cette année les conditions en Australie se sont faites assez rares…D’ailleurs j’en profite pour remercier tout le staff de l’équipe de France et Amandine Sanchez qui m’a supporté dans la chambre! Ahah…

Je suis ensuite partie à Sydney pour le WQS à Manly, qui est une ville sympa, avec mes copines Amandine Sanchez et Pauline Ado avec qui je voyage sur les compéts.

J’ai terminé 9 ème sur, un résultat dont je suis contente car je débute les WQS, et le niveau est très élevé .

Puis j’ai passé 10 jours sur la Gold Coast pendant le Quiksilver et Roxy Pro avec les filles, Alizé Arnaud, Johanne Defay, Cannelle Bulard…La french connexion, on a bien rigolé et aussi pas mal fait la fête entre filles.

On a eu 3 jours surfables avec un joli Snapper  (gavé de monde) mais malheureusement, le reste du temps, par manque de conditions nous n’avons pu surfer que D-Bah à pas plus d’1m avec 10 personnes au mètre carré!

Finalement, il y a eu le QS à Newcastle avec des conditions, au début plutôt bonnes, mais qui ont  disparu le jour où la compétition a débuté , et je me suis rapidement fait éliminer.

Bilan : pour 3 mois d’Australie = Une petite fortune dépensée en changement de billets d’avions (j’ai du changer absolument tous mes vols interieurs par faute d’inattention avec des billets pris sur internet). J’ai aussi du payer 2 fois mon dernier vol « Newcastle-Gold Coast » car une fille qui avait un nom qui me ressemblait a pris ma place sur le vol et m’a envoyé un mail de remerciement (grande générosité de ma part …ou pas! Ahah). Et à ça s’ajoute mes 40 kilos d’excès bagages et mes 7 planches que j’ai trimballé partout.

Petite anecdote : en Australie cette année : Je me suis fait tatouer mais je n’ai pas fini à l’hôpital comme l’an dernier!

 

-Tu es donc de retour sur Seignosse le Penon, ta terre d’adoption, comment gères-tu le fait de vivre si loin de ta famille ?

Je suis contente de retrouver ma terre d’adoption, j’avais très hâte de rentrer. Je suis même rentrée 3 semaines plutôt d’Australie afin de commencer les entrainements avec Didier Piter le coach Volcom et mon entraineur maintenant, et surfer les magiques beach breaks landais sans trop de monde à l’eau, même si l’eau est encore glaciale.

Je commence à avoir l’habitude de vivre loin de ma famille depuis mes 16 ans où j’ai emménagé dans les Landes, mais ils adorent le coin et me rendent souvent visite et je rentre sur mon île natale tous les ans à Noël.

Mais Jeff, j’ai un véhicule ! Mon vélo!!! Ahah C’est vrai que sans véhicule au Penon c’est difficile, c’est un peu loin de tout. C’est pourquoi la plupart du temps je surf les Bourdaines ou le Penon (même quand le banc de sable est meilleur autre part…). Je fais vraiment que surfer (de toute façon j’ai pas le choix je peux pas bouger lol). Quand j’ai besoin, je me déplace à vélo, pour mes courses notamment ou à pied. Façon écolo et sportive de louper son permis 2 fois… Ahah!

 

-Tu as maintenant un agent sportif en la personne de Caroline Sarran, je suppose que ça fait du bien de se sentir épauler justement ?

Oui Caro me soutient beaucoup et c’est agréable de savoir que je peux compter sur elle. Elle me fait partager son expérience et s’occupe de la com de mon site et de ma page facebook « FollowtheMaud ». Elle a monté son agence de management « Purple Agency » nous travaillons ensemble depuis cette année et j’en suis très contente, elle m’apporte un vrai plus dans ma carrière.

 

-FollowtheMaud, ta page facebook, un jeu de mot avec « suivez la mode », fais-tu attention à ton image en tant que sportive ?

Oui car notre surf à nous les filles a beaucoup évolué ces dernières années, en se féminisant, les surfeuses sont glamour certes mais en plus elles fracassent !

Je pense effectivement que c’est un plus de jouer sur les 2 tableaux : surf et image, c’est important de donner envie aux gens de surfer et de s’intéresser au surf féminin.

 

-Tu as fini 2011 forte de 2 belles victoires (Guadeloupe et Barbade), puis tu as débuté 2012 sous un nouveau sponsor, quels sont donc tes objectifs cette année ?

2011 a été effectivement une super année et 2012 s’annonce encore mieux! Je suis super fière d’être dans le team Volcom depuis le début de l’année, c’est vraiment incroyable, je me sens soutenue et plus forte et ça me motive énormément pour la saison à venir.

J’ai commencer les WQS cette année même si ce n’est pas encore ma priorité, j’aimerais faire quelques bonnes performances et être dans le top 30.

Je me focalise d’avantage sur les Juniors et aimerais bien remporter le circuit cette année.

Et surtout continuer à progresser et à me faire plaisir dans mon surf.

 

-Entre filles, on retrouve beaucoup moins cet esprit de compétition qu’il existe entre mecs par exemple, et vous vous soutenez beaucoup les unes les autres, la célèbre solidarité féminine est plus forte que tout ?

C’est vrai qu’on est très solidaires entre nous, on s’entend toutes très bien et on se connait depuis un moment maintenant. On a toutes partagé des moments forts en voyageant ensembles.

Je m’entend particulièrement bien avec Johanne Defay et Justine Dupont mais aussi toutes les autres avec qui je rigole énormément (on nous a donné le petit nom de French Foufounes gang! Ahah ). En étant toujours en voyage et loin de mes parents, c’est un genre de petite famille pour moi.

 

-Maud, merci beaucoup, on te souhaite une belle année et une longue carrière ! Le mot de la fin peut être ?

Bon déjà si vous voulez surfer des bonnes vagues n’y aller pas avec Jeff  Ahah!! (ça c’est pour me venger de ta dernière question)

« Dernière question que je n’ai même pas publié en plus! Lol » Jeff

Merci beaucoup à ma famille, à tous ceux qui me soutiennent à Volcom, Seventy One Percent, Purple Agencyet bien sur à toi Jeff et XLMag pour l’itw que j’ai mis 2 heures à écrire! ahah!!..

Milesker!! C’est bien ça qu’on dit dans les Landes pour remercier non ???? Ahaha…

ADZ!

 

Suivez Maud

FollowTheMaud

 [vimeo]http://vimeo.com/38937625[/vimeo]

Crédit photos : ©Jeff Ruiz

Images vidéo : ©Djé 1moment/1image

Video editing : Caroline Sarran Purple Agency

[nggallery id=49]