-Salut Théo, avant de commencer pourrais-tu te présenter en quelques lignes stp ?

Je m’appelle Théo STEPHANY, je viens d’avoir 15 ans, j’habite à Seignosse. Je suis en 3ème au collège de Capbreton, je fais surtout de la moto mais aussi du surf et du skate. Je suis licencié au Moto Club des Plages dont le circuit est à Tyrosse. Mon père travaille chez BUD RACING (ça aide!) à Soorts et ma mère elle, chez Quiksilver. J’ai une petite soeur, Lola qui a 8 ans et qui fait du judo.

 

-Comment t’es venue cette passion pour la moto ?

J’ai toujours été passionné par le motocross, tout petit je ne regardais jamais les dessins animés mais plutôt des cassettes vidéos de moto. Mes parents m’ont acheté ma première moto (un PW 50) à 4 ans, nous habitions à ce moment là en Bretagne, et j’avais même un circuit derrière chez moi où je pouvais rouler après l’école. J’ai fais ma 1ère course à 6 ans. J’ai d’abord roulé en 50cc puis 3 ans en 65cc et en 85cc depuis 2009. Mon père a pratiqué le  motocross étant jeune mais je ne l’ai jamais vu en faire. Depuis tout petit je suis passionné par ce sport et mes idoles sont Chad Reed et Ken Roczen. En 50 et 65, j’ai eu essentiellement des KTM, puis des 85 Kawasaki et actuellement je roule sur une 85 RM Suzuki.

 

-Tu as aujourd’hui 15 ans, en quelle catégorie cours-tu et quels championnats suis-tu ?

Cette année je suis en 85 cadet, je participe au championnat de ligue Aquitaine FFM et au championnat UFOLEP. J’ai également tenté ma chance au championnat de France Cadet une fois et j’ai échoué pour un dixième de seconde (1er non-qualifié). Les déplacements coûtent chers et c’est principalement pour ça que je ne fais pas toutes les épreuves du France. Je ferai néanmoins quelques courses du championnat Midi-Pyrénées. J’aurais aimé faire des épreuves du championnat de Supercross, mais c’est trop loin. C’est dommage car j’adore cette discipline où il y a beaucoup de sauts.

 

-Quels objectifs t’es-tu fixé cette année ?

Je souhaiterai finir dans les 3 premiers de la Ligue (je suis 2ème actuellement) et gagner le championnat Ufolep dont je suis leader. J’aimerai également retenter ma chance en fin d’année sur le championnat de France. A l’avenir, je me verrai bien faire la Ronde des Sables à Hossegor, mais tant que je roule en 85, il vaut mieux oublier. Mon principal objectif est de prendre du plaisir à chaque sortie en moto.

 

-Comment gères-tu ton temps entre études, courses et entrainements ?

Je roule seulement les week-ends car personne de mon entourage ne peut m’amener la semaine et de toute façon je n’ai pas trop le temps avec les cours. Mes parents essaient de m’emmener m’entrainer le plus souvent le week-end durant l’hiver quand le temps le permet. A partir de Mars, il y a des courses presque tous les dimanches. Il me faut aussi gérer mes études car je passe le brevet à la fin de l’année et mes parents sont assez stricts vis à vis des résultats scolaires.

 

-Déjà quelques blessures de guerre au compteur ?

C’est un sport assez dangereux et les chutes sont assez fréquentes. Je me suis fais une luxation de l’acromio et surtout l’année dernière je me suis fracturé radius et cubitus au bras gauche avec opération et broches.

 

-Merci Théo, XLMag te souhaite le meilleur pour la suite, un petit mot pour la fin peut être ?

Je voudrais dans un premier temps remercier mes parents et aussi ma petite soeur qui me supporte sur toutes les courses, mais également mes sponsors : BUD RACING, PBS (Olivier Bannier) et MOSKOVA (Cédric Choisnard). Merci également à mes potes Jérémy, Clément et Clément, Pierre et les autres…et à ceux qui s’occupent de moi pendant mes entrainements (Philippe et David). Je remercie également XLMag pour m’avoir proposé cette petite interview.

Crédits photos : ©Muriel Stephany/©Jeff Ruiz

[nggallery id=51]