02

Le site de la compétition sur le spot des Santocha à Capbreton

C’est Capbreton qui acceuillait la seconde étape de la Coupe de France de surf Open et Ondines 2013 en ce pont de l’ascencion, une étape qui fut initialement programmée les 4 et 5 mai, mais reportée faute de houle.

Et parfois la chance n’est pas au rendez-vous, d’un weekend sans houle, nous passons à un jour toujours sans bonne houle, mais qui plus est, sous la pluie ! Pourtant la matinée s’annonçait pourtant ensoleilée en ce mercredi 8 mai, les compétiteurs, nombreux, et le Capbreton surf Club, qui organisait l’évènement, découvrent sous un ciel bien dégagé….que les vagues sont microscopiques…. Aghhh!!!!…

Et c’est dommage car, il ne manquerait que ça pour que la fête soit parfaite, en effet, tout le monde est là, ou presque, à l’exception de quelques noms, engagés ailleurs ou encore en trip aux antipodes, on peut lire sur les feuilles de séries des têtes d’affiche comme Maxime Huscenot, Romain Cloître, Joan Duru, qui trouve là un bel entrainement avant Rio, les frères Cloarec, Simon Marchand qui avait remporté l’étape des Sables d’Olonne, Adrien Toyon, ou encore Maud Le Car, Ana Morau, ou Joséphine Costes chez les filles.

Du beau monde donc qui vont débuter les festivités contre l’épi nord du Santocha, directement face au club. Une petite droite de 50cm à 1 petit mètre maxi, des conditions difficiles, surtout pour les plus grands gabarits, où ceux qui vont avoir la chance de choper LA vague qui ouvrira plus que les autres vont tirer leur épingle du jeu.

19

Joan Duru trop en forme pour ses concurrents

Des conditions délicates donc pour nos surfeurs, mais qui vont encore empirer quand le vent onshore va se lever, et écraser un plan d’eau qui était malgré tout jusque là assez clean. Coté lumière, les nuages ont également fait leur apparition, et pour les photos, on peut dire qu’on est passé de la couleur au noir et blanc en quelques heures à peine.

Les séries vont continuer sur un autre podium plus au sud, la marée remonte et les compétiteurs vont trouver quelques bouts plus conséquents à se mettre sous la dent, alors que la pluie elle, va aussi s’inviter sur le site de compétition.

Chez les hommes, on assiste à un festival Joan Duru qui va littéralement survoler pratiquement toutes ses séries et se hisser jusqu’en finale.

Exit les locaux de l’étapes, tels que Aldric God, François Guilhemsang, ou encore Rudy Maréchal, pourtant en forme sur l’affiche de la compét ! 🙂

C’est l’Hendayais Andy Crière, surmotivé, qui va gagné sa place en finale en compagnie de notre Guadeloupéen Jordan Oueslati, très en forme et très aérien lors de cette CDF, le Réunionnais Maxime Huscenot, seul à avoir réussi à dépasser Mister Duru en demi, est le 3ème de la finale et c’est bien évidemment Joan, boosté comme jamais de remporter une compétition à la maison avant d’attaquer Saquamera au Brésil, qui ferme la marche.

Impossible de stopper la pugnacité de Joan qui remportera donc cette seconde étape de la CDF, alors que de l’autre coté, chez les filles, c’est Maud Le Car qui montera également sur la plus haute marche du podium, réussissant à battre la basquaise Ana Morau.

Le Cabpreton Surf Club remercie ses partenaires Cool Shoe, Body Glove, Ocean & Earth et la Ville de Capbreton, pour le bon déroulement de cette étape et ce malgré les aléas météo, le spectacle lui, a bel et bien eu lieu !

RDV les 25 et 26 mai prochains à Mimizan pour la 3ème étape de cette CDF, organisée cette fois par le Maéva SC.

Résultats :

Open :

1. Joan Duru (Boucau Tarnos SC)

2. Maxime Huscenot (Trois bassins SC)

3. Andy Crière (Hendaye Bidassoa SC)

4. Jordan Oueslati (St François SC)

Ondines :

1. Maud Le Car (SXM Waterboys)

2. Ana Morau (BASCS)

3. Tessa Thyssen (A Joe Reefer SC)

4. Joséphine Costes (Hossegor SC)

Crédit photos : ©Jeff Ruiz

[nggallery id=118]