Tous les ans, le Hossegor Surf Club essaye de réunir ses pensionnaires, toutes générations confondues, autour d’une compétition interne, un rendez-vous plus qu’amical qu’autre chose, la compét des Grands comme ils disent. Ici on ne recherche pas spécialement la victoire à tout prix, mais plutôt l’occasion de se retrouver tous ensemble afin de célébrer la fin de saison, autour de ce que l’on sait faire de mieux dans le club, à savoir du surf !

Quelques excusés de marque, comme Joan Duru et Marc Lacomare, tous les 2 étant en compétition à Hawaï, ou encore Mathias Maallem répondant au devoir du ballon ovale, mais le reste de la « famille » avait répondu présent.

03Autour des coachs Jérôme Barets et Jérôme Agnone, on retrouvait Archi Jaeckin, Didier Piter, Rogerio Rondon, Thierry Kraviec, PV Laborde, Guillaume Mangia, Thomas Maallem, Pol Barets, Jonas Bachan, le jeune prometteur Léo Desbons, les girls Jade Dubu, Julie Coutou et Camille Liets, Mercedes et Jeanine…euh pardon Maxime Durin et Gabriel Schnerb, ainsi que Mattia Poirier, Loyan Pons de Vier, Nathan Pages et j’en passe…

 

Didier Piter, Archi et Titou Kraviec étaient venus donner du fil à retordre aux plus jeunes

En cette matinée dominicale, difficile de trouver un spot qui fonctionne plus que les autres sur Hossegor, la houle est retombée après le Royal Barrique de la veille, mais c’est finalement sur le même spot de la Gravière que le staff du HSC décidera d’installer ses tentes. La marée est basse au petit matin, mais le spot laisse à espérer que le remontant pourra encore réserver quelques bonnes surprises, surtout que le vent lui, ne doit pas tourner et rester plein Est.

D’ailleurs, sur le sable, on le resent bien, pas plus de 4°C en continu, un ciel couvert et bas et quelques averses en guise de cerise sur le gâteau. Les compétiteurs ne savent plus comment se réchauffer après chaque tour, les bouteilles d’eau chaude se déversent dans les combi frigorifiées et des bouillotes se passent de mains en mains, la facétieuse Anne d’Avezac est également présente afin de réchauffer l’ambiance à sa façon.

« Il a plu, les vagues étaient loin d’être parfaites, on se réchauffait à la bouillotte… et alors… on était pas bien, seuls, ensemble à la Gravière aujourd’hui ?    Jérome Barets

Finalement la journée pourra se dérouler dans de bonnes conditions de vagues, nous auront même droit à de jolis barrels, mention spéciale au jeune Léo  Desbons, qui du haut de ses 12 ans, se hisse jusqu’à la finale, sans complexe et avec talent !

37

Léo, 12 ans et rien à envier à ses aînés du club

Au final, c’est Guillaume Mangiarotti qui l’emporte devant Nathan Pages, PV et Léo, une remise des prix aura lieu le weekend du 7 décembre à l’Hôtel de la Plage justement, lors de la soirée de fin d’année du club.

38

Guillaume Mangia a failli être porté en triomphe par Anne d’Avezac, juste failli…

Je vous laisse avec notre traditionnel mur de photos, ne cherchez pas d’images exceptionnelles, le temps gris et pluvieux n’aura permis que de laisser quelques bons souvenirs photographiques, rien de plus.

Mais nous ne nous quitterons pas sans avoir une sincère pensée pour Miky Picon, lui aussi fait partie de cette « famille » du Hossegor Surf Club, et malheureusement notre ami s’est assez sérieusement blessé à la clavicule la veille sur ce même spot de la Gravière, nous lui dédions donc ce contest 2013 et lui souhaitons un prompt rétablissement !

Crédits photos : ©Jeff Ruiz pour XLMag® (toute reproduction ou utilisation d’images sans mon autorisation est strictement interdite)