L’arrivée de l’hiver aura été marqué cette année par l’afflux d’un swell monstrueux en provenance de l’Atlantique Nord, sans doute le plus massif que nous ayons connu ses dernière années !

1504132_10201180522102061_1287534112_n

Une dépression hyper creuse à 965Hpa qui se crée à l’origine de Terre-Neuve, celle-ci va se diriger doucement vers l’Islande en atteignant les 950HPa sous des vents à 120km/h, puis elle se replie enfin vers le Nord-Est à 955Hpa. Cette dépression va rester 2 jours entier en haute mer sous des vents violents non-stop, le fetch est donc conséquent et la taille de la houle produite en sera que la cause à effet.

03Benjamin Sanchis sera le 1er à goûter aux prémices de cette rentrée de swell sur Hossegor

Celle-ci nous parviendra avec des premiers relevés étourdissants, plus de 15m au large et des vagues de 9m de moyennes attendues sur le littoral avec une période extrêmement élevée de 19 sec. Une houle orientée W à WSW viendra frapper nos côtes et les chargeurs sont déjà tous sur les dents !

❝La vitesse et l’adrénaline que j’ai ressenti à Belharra ont fait de cette journée une expérience vraiment inoubliable, je suis vraiment impatiente de recommencer !…     Camille Liets

23Quand François Liets offre Belharra en cadeau de Noël à sa fille

Evidemment tout le monde ne parle que du retour fracassant de la montagne Basque qu’est Belharra et prévoient un dimanche mémorable. A noter le baptême de session validé là-bas par Camille Liets, qui se souviendra très longtemps de ce dimanche où elle a marchait un peu plus dans les pas de son papa… Pourtant dès le vendredi ici dans les Landes nous pouvons observer les répercussions marines de la dépression. La houle n’est pas très bien orientée, comme prévue, mais déjà quelques bombes font leur apparition à la Nord en début d’après-midi.

102 jours avant, à la Nord, Justine Dupont se chauffe déjà pour Belharra

François Liets y entraîne Justine Dupont en tracté, la surfeuse a pris goût à la sensation que procure le surf de gros, deux autres équipages sont là également, notre vice-champion de longboard Rémi Arrauzo se met quelques grosses visions backside tracté par Emilien Lojou et notre ami Thomas Cottin lui s’éclate, dans tous les sens de terme avec Pilule.

Le lendemain c’est au tour du Rip Curl Challenge la Nord d’y trouver son compte, après avoir repousser l’évènement le dimanche précédent, le Comité des Landes et le Hossegor surf Club vont pouvoir se féliciter d’un coaching plutôt efficace sur ce coup là. La première édition du Challenge va voir la victoire de Vincent Duvignac sur des droites monstrueuses, alors que Craig Butcher par exemple, aura préféré droper les gauches aux arrières goût de Mundaka ce jour là.

48Vincent Duvignac lors de la finale du Rip Curl challenge la Nord

Le lendemain encore, le dimanche donc, nous vous l’avions dit, tout le monde s’est rué sur la corniche ou à Punta Galea en Espagne… Tout le monde ou presque, car les frères Mangiarotti eux n’ont pas eu besoin de faire 40kms d’autoroute et 25mn de prise de tête à trouver une place pour garer leur voiture afin de pouvoir prendre leurs pieds dans du gros. Au large d’Hossegor, à quelques 2kms du bord, une vague mystérieuse a également sévit ce weekend, « Landaésesa », le nom est scellé, la Landaise si vous préférez, des séries à 5m ont sévi ce jour là à l’outside visible du bord, mais là en jet selon les frèrots c’était vraiment géant ! Sans doute la moitié d’un joli Belharra, mais par contre une vague puissante et rapide, qui n’hésite pas à décaler souvent, ce qui rend le placement encore plus compliqué, à n’en pas douter les Mangiarotti vont encore se creuser la tête afin de comprendre et de dompter le phénomène…

❝Une vague extrêmement rapide, j’ai lâché mon frère a plus de 60km/h… Combien de mètres ? Je ne sais pas, mais on faisait vraiment tout petit à côté  !   Alex Mangiarotti

15Pas encore beaucoup d’images de la Landaésesa, mais ce n’est que le début…
14Des vagues vraiment massives outside Hossegor

Un weekend XL, voir double XL même, et des images plein la tête pour tous ces prospecteurs d’adrénaline et comme chez SFR, c’est pas fini !… La houle continue de rentrer massivement sur les côtes, plus de 6m demain et toujours plus de 4m ce weekend avec des périodes oscillant de  14 à 17, si avec tous ça nos bancs de sables ne sont pas redistribué…

windguru

Bon surf à tous mais soyez vigilants ! ❄❄

Crédits photos :  ©Bastien Bonnarme/©Alex Mangia/©Jeff Ruiz pour XLMag® (toute reproduction ou utilisation d’images sans mon autorisation est strictement interdite)

22