Ça y’est, tout le monde a pris un peu de recul avec la dernière édition du Quik Pro France, qui se déroulait cette année sur le spot des Gardians à Seignosse, et qui a vu la consécration du jeune prodige Hawaïen John John Florence. Alors après ces quelques jours passés et une fois l’euphorie retombée, les batteries rangées et les trépieds repliés, que pouvons-nous retenir de cette édition ? Restera t’elle dans les annales ? Le spot était-il le meilleur ? Quid des Frenchies sur le tour ? Qui a tué Paméla Rose ? Autant de questions que nous nous sommes posées à votre place, car nous avons vraiment que ça à faire…

IMG_7995b

Le site du Quik Pro véritable blockhaus de compét

Tout d’abord rappelons que cette année, le directeur de compétition est devenu un « surfer director », c’est ainsi que Miky Picon céda sa place au Tahitien Alain Riou, apparemment le changement c’est maintenant chez Quik !…. Bref, par conséquent, la lourde tâche de dégoter le spot du moment était donc revenu au Polynésien qui posa alors son dévolu sur le spot des Gardians situé à cheval entre Hossegor et Seignosse.

Les Gardians, localisé entre la plage des Culs-nus et celle des Estagnots, a le mérite de fonctionner autant à marée haute qu’à marée basse, d’accepter les grosses rentrées de houle et surtout d’être un des rares spots à fonctionner ces derniers temps, photos et vidéos à l’appui. Pourtant dès le début de la compét un courant nord/sud extrêmement puissant génère des conditions extrêmement changeantes, des pics extrêmement versatiles, bref le choix des Gardians devient alors extrêmement énigmatique, vous l’aurez compris !

Pourtant, et bien que le Quik Pro se targue d’être un site déplaçable, si l’on peut éviter de bouger, c’est quand même mieux. alors certes les calls se seront succédés, les journées off également, mais chaque année et où que nous soyons (même à la Gravière) nous y avons droit.

Le point négatif, c’est : pourquoi avoir mis le « village » Place des Landais ? Non mais vraiment, qui a envie de tourner 20mn pour se garer à Hossegor l’aprèm après avoir déjà lutté 30mn afin de trouver une place aux Gardians le matin ? Qui ?…Mais personne !!! Foutez-nous tout au même endroit, déjà que nous n’avons plus droit à une simple expression session histoire de passer le temps entre 2 ou 3 long calls sur la plage….Ça manque les compéts d’antant où l’on pouvait assister à des p’tits concours pour les gosses, des élections de Miss pour les filles, des jeux, des expos, on avait même eu droit à du saut en élastique depuis une grue à une époque, si si !!!…[soupirs]. Là tu te lèves à 7h00, tu fais 10 bornes pas réveillé, tu glandes 4h sur la plage à attendre le prochain call et au final on te dit de revenir demain à la même heure… Grrrrrr !!!

 

Bref, revenons à nos moutons, et débutons par nos jolies brebis même, puisque c’est le Roxy Pro qui entama les festivités, vous savez, celles que nous avons dépannées faute de vagues sur Biarritz l’an dernier, et qui ont apparemment décidé de rester chez nous, dans les Landes, et grand bien nous fasse, un peu de douceur dans ce monde de brutes est toujours bon à prendre !

 

De gauche à droite : Tyler Wright, Pauline Ado et Courtney Conlogue

Tyler-9638
IMG_5516bvIMG_6290b
Johanne defay fra

Johanne Defay, la Réunionnaise en état de grâce du moment

Chez les filles donc nos yeux étaient rivés sur nos petites Frenchies, elles étaient 3, Pauline Ado et Johanne Defay, présentes sur le CT, mais aussi Lee-Anne Curren qui bénéficiait elle, d’une Wildcard. Lee-Anne se fera éliminer dès le Round 2, Popo et Jo continueront leur bout de chemin, jusqu’à se retrouver face à face au Round 4. Johanne l’emporte sur l’Hendayaise de 0,11 petits points et gagne sa place pour son 4ème quarts de finale consécutif. Elle y sera confrontée à l’hawaïenne Malia Manuel. La Réunionnaise, toujours rappelons-le sans sponsor principal, va dominer de A à Z la 5ème mondiale et se hisser jusqu’en demi, où elle chutera face à Tyler Wright, n°3 mondial. L’Australienne remportera d’ailleurs le Roxy Pro, en finale face à une Courtney Conlogue revenue en super forme, la blessure à la cheville de l’Américaine semblant n’être devenu plus qu’un mauvais souvenir.

Les filles doivent partir vers le Portugal où le Cascais Women’s Pro les attend, et laissent ainsi la place toute chaude aux hommes sur le site des Gardians. Au passage Johanne se hissera également jusqu’aux 1/4 au Portugal assurant ainsi une place quasi certaine sur le CT l’an prochain, (actuellement 8ème), mais que font les marques ??

Place aux mecs donc, évidemment nous attendons tous beaucoup de Gabriel Médina, actuellement leader du Tour et vainqueur du dernier Billabong Pro dans du sérieux Teahupoo durant lequel le jeune Brésilien a su gagner quelques graduations sur l’échelle du respect, et tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire qu’il ne peut être que le futur champion du monde de surf ! Mais les yeux sont aussi rivés sur l’ancien, 42 ans et toutes ses dents, Kelly Slater est toujours aux aguets avec sa seconde place au ranking, sans avoir pourtant remporté une seule compét de la saison. 2 Wildcards ont été délivrées chez les hommes, Quik a choisi Dane Reynolds et ses kilos en trop histoire de voir s’il était capable de réitérer l’exploit de 2012, et l’ASP elle avait choisi Matt Banting en raison de sa place de n°1 sur le circuit QS.

Evidemment nous avons également croisé tous nos doigts pour nos (2) Français en lice, malheureusement le sort va très tôt en décider autrement, nous retirant tout d’abord Michel Bourez, pourtant directement qualifié pour le Round 3, mais ne saura aller plus loin face à Matt Wilkinson. Puis c’est au tour de Jérémy Florès de chuter face à Gabriel Médina lors d’une matinée surf de style « cobaye » au cours de laquelle, et face à la difficulté de scorer, Kelly Sl…euh non la direction de compétition décida de stopper le massacre pour la journée.

IMG_6742b

Jérémy sort déçu et vaincu de sa série contre Médina mais n’en n’oublie pas ses fans

C’est à partir de là que les calls se font de plus en plus longs et présents, les vagues ont quitté les lieux, le vent n’est plus de la partie, le swell délaisse les Gardians, alors qu’il régale bien du monde à quelques pas de là… On reprend les heats, on stoppe les heats, on reprend les heats, bref…Tous les yeux sont rivés sur la fin de semaine qui doit nous livrer un swell plus conséquent.

 

…Une série proche de la perfection pour le jeune Hawaïen qui semble être devenu soudainement intouchable.

 

La compétition réussi à redémarrer, quelques têtes de séries passent par le fameux Round 5 des repêchages, tels Slater, Fanning, Florence ou Taj, d’autres se hissent directos en quarts, comme Andino, Médina ou Jordy Smith. Dans des conditions dantesques, John John Florence va écraser Mick Fanning aux repêch, assommant combo l’Australo à coup de 9.90 et 10pts, une série proche de la perfection pour le jeune Hawaïen qui semble être devenu soudainement intouchable.

 

De gauche à droite : Gabriel Médina, Mick Fanning et Dane Reynolds

Gabriel Medina bra en tête du championnat du monde
IMG_5901bDane Reynolds usa quiksiver pro france

En 1/4 Josh Kerr sort un Médina maladroit, presque inexistant. On se dit alors que Slater a une autoroute devant lui et qu’il va profiter de cette bévue Brésilienne pour se rapprocher de la pole position. Or le king semble ne pas avoir mis sa couronne en quart, et laisse le Sud-Africain Jordy Smith créer la surprise en remportant sa série. Une occasion qui ne se représentera pourtant peut être plus pour Slater. Bref les demis finales se déroulent le dimanche sur une plage comble, noire de monde, et dans une mer solide, offrant encore quelques bombes, vestiges de la veille.

IMG_5740bv

Slater aura laissé à Seignosse une belle opportunité de se rapprocher de son 12ème titre mondial

jordy-3293

Le surf et ses mystères, alors qu’il ne laisse aucune chance à Kelly en quart, Jordy Smith plie en demi contre Jadson André…allez comprendre

John John ne lâche rien et ne laisse aucune chance à Kerr, on se demande alors qui pourra l’arrêter. Dans l’autre demi, Jadson André se découvre une forme éblouissante face à Smith et le brésilien 20ème mondial écrase le Sud-Af 9ème mondial en le mettant combo !

Un peu de repos avant la grande finale, et tout le monde se dit que celle-ci va être excitante au vue de l’excellente prestation de Jadson face à Jordy. Florence va t’il avoir du fil à retordre ?.. Et bien non, comme si on nous avez mis un autre André en finale, peut être son frère, ou sans doute un son sosie qui ne saurait pas surfer !

IMG_7848b

Jadson André, impressionnant en demi, inexistant en finale…

John John Florence haw

Sans jeu de mot aucun, John John aura survolé ce Quik Pro

Invisible pour sa grande finale, le Brésilien ne prendra pas une vague au dessus de 3 points !!! John John n’en demandait pas tant et pourtant il fera quand même le show, scorant bombes sur bombes devant le public surexcité qu’il s’est assurément mis dans la poche.

Encore une fois l’Hawaïen mettra combo son concurrent et montera pour la 1ère fois de la saison sur la plus haute marche d’un podium, nous bien heureux qu’il ait fait ça chez nous car on adore ce jeune skateur/surfeur au style non chaland prépubère qui mérite amplement sa victoire ici sur le spot des Gardians.

Actuellement 5ème au rang mondial, le jeune Hawaïen de 22 ans n’a pas encore dit son dernier mot, et même si on le considère déjà comme le futur Kelly Slater ou Andy Irons, je pense qu’il est d’abord et avant tout John John, et qu’en tant que tel, il n’a pas fini de nous faire rêver !

Rendez-vous l’année prochaine pour un nouveau Quik Pro France, sûrement sur un autre spot, sûrement avec un nouveau directeur de compét, un nouveau « surfer director » ou un nouveau nom, mais rassurez-vous toujours avec la même passion…

 

Et n’oubliez pas vous avez la possibilité, depuis cette nouvelle version du site,  de faire un don à XLMag grâce au bouton sur la droite de la page spécialement dédié pour nous aider à rester le plus longtemps fonctionnel et apte à suivre tous vos événements préférés du 40. Sachez que depuis 2011 XLMag est une asso de bénévoles qui ne reçoit aucune subvention et qui fonctionne sur son propre temps libre afin de rendre le votre plus fun ! Ne serait-ce que quelques petits € donnés, au final et si tous le monde s’y met, pourraient nous rendre la tâche plus facile et surtout nous faire perdurer le plus longtemps possible à vos côtés !

Merci à tous !

Crédits : ©Raphaël Lerévérend – ©Yohann Mouchel – ©Jeff Ruiz  (toute reproduction ou utilisation d’images sans son autorisation est strictement interdite) 

IMG_8092n

 

Revivez en intégralité la finale du Quiksilver Pro France 2014