Depuis le 1er septembre, le Royal Barrique était dans sa phase dite de waiting period, une période qui aura tout d’abord vu défiler la caravane du WCT pour le Quik Pro France sur Seignosse, puis ce sont les Championnats de France sur Hossegor qui ont monopolisé l’attention et surtout certains riders eux-même. Le temps lui défilait et les bons swells eux arrosaient de plus en plus fréquemment les différents spots landais, mais toujours en semaine, alors que le Royal Barrique se donnait la priorité de se lancer un weekend pour un maximum de visibilité.

DSC_0182Jean-Marc-Amoyal

Le site de compétition installé au pied des dunes du vvf

Des photos et des vidéos de plusieurs sessions de folie enflamment les réseaux sociaux et autres sites spécialisés mais toujours pas de compétition car les weekend eux ne donnent pas forcément satisfaction aux organisateurs. C’est alors que nous arrivons à plus de la moitié de la waiting period, toujours à attendre les bonnes vagues au bon moment, une sorte de point de non-retour à partir duquel la direction de compétition d’Estim peut désormais s’accorder le droit d’organiser, comme son règlement intérieur le permet, le Royal Barrique un jour de semaine.

Après avoir laissé passer un dimanche de fou, qui aura malgré tout profité aux bodysurfeurs du Willy Côte Trophée, et voyant que les prévisions elles, ne s’annoncent pas transcendantes pour le milieu et la fin de semaine qui suit, le lundi 27 octobre semble d’un coup devenir un peu l’ultime espoir d’un top départ.

Pourtant après un check aux aurores, rien ne laisse envisager, en ce lundi matin, que ce jour sera le bon, placés au nord mais aussi au sud, les organisateurs scrutent et étudient l’évolution de la houle. Rien de sensas donc vers 8h00 à l’étal, ni plus tard au plein bas, pourtant nous savons tous ici que tout peux basculer quand les bassines se remplissent avec le remontant, il faudra donc attendre le début d’après-midi pour savoir si les choses vont s’améliorer ou non, un bon banc de sable n’est malheureusement pas immuable et personne ne peut y parier sa paye dessus…

8

Un joli pic pour tous les stances

IMG_4178n

Justine Dupont, la touche féminine du Royal Barrique

Heureusement, tous les doigts croisés de chaque membre de l’association Estim vont porter leurs fruits, vers 14h un joli pic offrant droites et gauche commence à devenir régulier sur Capbreton, 1m50, c’est moins gros que la veille certes, mais le vent offshore ne doit pas virer de la journée, il ne faut donc absolument pas cracher sur une autre occasion, qui cette fois, ne se représenterait peut être pas de si tôt.

C’est décidé, le Royal Barrique se fera, ici au VVF, les SMS décollent et avertissent tous les riders pour un départ de contest à 15h00 pétante. Le Royal Barrique c’est 5h de surf filmé, en mode freesurf, les participants se jettent à l’eau, affublés d’un foulard de couleur afin de les distinguer des autres surfeurs, leur but unique et ultime, se caler le plus beau et le plus long barrel possible, ici seuls les tubes comptent, et ça tombe plutôt bien y’en a !

17

Darrigood, toujours présent quand il s’agit de se caler quelques barrels

Charly Quivront au coeur du poulet

Charly Quivront au coeur du poulet

Jean-Seb aimerait bien réitérer son exploit de 2007

Jean-Seb aimerait bien réitérer son exploit de 2007

Parmi les invités, auront répondu présents, entre autres, en ce lundi Kevin Olsen, PV et Paullou Laborde, Benjamin Sanchis, Arnaud Darrigade, Justine Dupond, Arnaud Binard, Fredo Robin, Charly Quivront, Nelson Cloarec, Jean-Seb Estienne, Pol Barets, Mathias Maallem, Yann Martin, Maxime Huscenot, Marc Marès, Arsène Vellard, Romain Laulhé, François Guilhemsang, Arthur Bourbon, Rémi Derepas et même le récent Champion de France Open Jorgan Couzinet, qui se sera malheureusement blessé à la cheville et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Des heures et des heures de surf sur le spot, et quelques jolis barrels sous les yeux des différents cameramen placés aux endroits stratégiques de la plages afin de ne rien louper, et ce littéralement jusqu’à la nuit tombée. Une bien belle journée et une édition 2014, qui après bien du suspens aura finalement pu obtenir son créneau, et même si le cru 2014 ne restera pas dans les annales à l’instar de celui de 2009, toujours imbattable du point de vue des conditions, tous les invités sortiront cette année encore de l’eau complètement rincés et les yeux plein de bonnes visions.

En attendant de connaître le nom du grand vainqueur 2014 ainsi que les autres récompenses du jour, je vous invite à surveiller la page facebook du Royal Barrique, qui vous annoncera le jour et le lieu de la remise des prix.

Nous en tout cas, il nous tarde déjà de visionner le montage vidéo de cette très belle journée Royal Barriquesque…

DSC_0063Jean-Marc-Amoyal

Alors qui pour détrôner Nelson cette année ?..

 

 Palmarès historique :

2007 Jean-Seb Estienne – 2008 Fabrice Gelez – 2009 Fred Robin – 2010 (…)2011 PV Laborde – 2012 Tom Cloarec – 2013 Nelson Cloarec

royal_barrique_surf_tubes_landes_estim_friend_barrel_ocean_hossegor_competition (1)

Crédits photos : ©Jean-Marc Amoyal / ©Sacha Zeitoun / ©Antho Caldo (toute reproduction ou utilisation d’images sans autorisation est strictement interdite)

Image à la Une de l’article : ©Jean-Marc amoyal

 

 

Best of Royal Barrique – Montage de Julien Salomon