Notre ami et team rider Jordan Tafnouti recevait cette semaine chez lui, dans les Landes, son pote venu tout droit de Haute Normandie, le pilote Camille Chapelière pour une série d’entraînements de courses sur sable.

Après un 1er podium sur la toute première étape du championnat de France des sables à Berk-sur-Mer, Camille se positionne actuellement second du championnat, derrière Adrien Van Beveren. Jordan, qui a décidé lui aussi de tenter l’aventure sur le sable cette année, était également présent à Berck pour l’ouverture de la saison, malheureusement une blessure sans gravité au niveau du tibia/péroné pendant la course viendra gâcher le plaisir et annihiler l’espoir d’un premier bon résultat ici dans le Nord, mais ce n’est que partie remise…

IMG_5337b

Camille semble avoir trouvé ses marque sur le sable landais

Quoiqu’il en soit, après s’être entraîné sur les terrains de Grayan, anticipant ainsi avec plus d’un mois d’avance la Gurpp TT, Camille décida de venir tester cette fois les circuits Landais, en s’invitant quelques jours chez Jordan, un concurrent certes, mais d’abord et surtout un de ses meilleurs amis.

Le sable ici est totalement différent de celui que le pilote normand peut trouver dans le nord, la météo également n’est pas du tout la même, surtout qu’il n’aurait pas pu tomber mieux qu’en ce mois d’octobre plutôt exceptionnellement ensoleillé et chaud ! Rouler sur des terrains qui sont inhabituels par rapport à son propre « chez-soi » est toujours un plus pour le training des pilotes, le sol, les tracés, l’environnement, tout ici est complètement différent par rapport à Loon Plage par exemple, et il est très important de savoir appréhender n’importe quel type de sol, car le championnat des sables, malgré 2 étapes dans le Pas-de-Calais, ne se cantonne pas au Nord, le 33 et le 40 aussi donc y sont représentés.

C’est toujours un plaisir pour moi de venir dans les Landes et surtout à Hossegor où je me sens comme chez moi. Tout me correspond ici et j’y ai surtout une grande partie de mes meilleurs amis… C’est un grand bol d’air pour moi de descendre dans votre belle région. Rendez-vous à la ronde ! Camille Chapelière

La différence majeure avec le Nord, c’est qu’ici, et bien que la Ronde des Sables existe maintenant à Hossegor depuis déjà plus de 20 ans, plus aucun terrain dit « officiel » sur sable n’existe ! Légitimement, les pilotes licenciés et engagés sur ce championnats seraient en droit de pouvoir s’entraîner sur un authentique circuit reconnu comme tel et encadré par un club ou une quelconque association sportive locale. Imaginez que l’on supprime tous les courts de tennis ou tous les greens des Landes, pratique pour s’entraîner non ?… De plus, encadrer de telles structures déjà existantes seraient tout bêtement une excellente initiative afin d’éviter toutes dérives de détérioration du territoire naturel par des runs « sauvages » outranciers, que nous ne cautionnons pas, conduisant ainsi à protéger intrinsèquement notre environnement côtier et forestier.

IMG_5586c

Un circuit privé ? Sans doute pour l’instant la meilleure des solutions…

Au lieu de ça donc, les pilotes locaux, qui, rappelons-le, paient une licence sportive ainsi qu’une adhésion à leur club respectif, sont obligés de jouer au chat et à la souris afin de ne pas se faire prendre à rouler sur des terrains, soit orphelins mais toujours fonctionnels, l’un d’entre eux étant même autrefois, tenez-vous bien, un circuit officiel et homologué par monsieur le Préfet des Landes, ou bien tout simplement sur des terrains désaffectés et infréquentés, qui n’attendent au final plus qu’une chose, un repreneur lambda qui s’engagerait à gérer les lieux de manière licite et réglementaire. Seule solution pour l’instant, rouler sur des circuits privés de potes propriétaires terriens, encore faut-il avoir les bonnes connaissances et/ou savoir montrer patte blanche…

Ci-dessous Léo Le Barbier à gauche et Jérémy Agostinetto à droite, les locaux, prêts pour la Ronde des sables
IMG_5384
IMG_5498

Quoiqu’il en soit, et du coup sans avoir eu à importuner quiconque, Camille Chapelière et ses amis du 40, Léo Le Barbier, Jérémy Agostinetto en tête, ont malgré tout réussi à trouver quelques bons créneaux afin de pouvoir s’entraîner et nous de pouvoir réaliser quelques bons shootings également par la même occasion.

Après cette semaine passée dans le 40, ce sera au tour de Jordan Tafnouti de se taper les plus de 800kms qui séparent la Normandie des Landes, afin de monter à son tour chez Camille et s’entraîner sur le sable nordique, avant d’attaquer l’Endurance des Lagunes, seconde étape du championnat de France des sables, qui se jouera les 13 et 14 décembre prochains à St Léger de Balson (33).

Souhaitons un bon entraînement à Jordan sur les plages du Nord et surtout plus de chance pour cette seconde course de décembre, pour Camille nous lui prédisons de belles choses dans le sable, il est bien parti pour et nous lui souhaitons tout simplement un nouveau podium en Gironde.

Quant à nous, nous vous donnons rendez-vous pour la 21ème Ronde des Sables qui se déroulera en 2015 à Hossegor le weekend du 24 et 25 janvier et ça, ça biche

IMG_5673c

IMG_5400b

On retrouvera Camille en janvier à Hossegor pour la Ronde 2015

 

Crédits :  ©Jeff Ruiz (toute reproduction ou utilisation d’images sans autorisation est strictement interdite) 

Et n’oubliez pas vous avez la possibilité, depuis cette nouvelle version du site de faire un don à XLMag, via Paypal ou cartes bancaires, afin de nous aider à rester le plus longtemps fonctionnel et apte à suivre tous vos  événements préférés du 40. Sachez que depuis 2011 XLMag est une asso de bénévoles ne recevant aucune subvention et fonctionnant sur son propre temps libre afin de rendre le votre plus fun ! 

Merci à tous !