IMG_1151web

Une 1ère pour le spot du Santocha concernant le Royal Barrique

Alors que nous attendions un lancement possible du Rip Curl Challenge la Nord, alors que nous étions encore tous abasourdis par les cruels événements survenus la veille, vendredi 13, à Paris, alors même que le ciel ne semblait pas lui-même vouloir se lever comme un hommage rendu aux victimes, c’est comme un peu d’espoir, une lueur de quelque chose de bon à quoi encore s’accrocher, parce que rien n’est jamais foutu, parce qu’il faut bien continuer à vivre malgré tout, le ciel se déchira légèrement et vers 14h00 le fameux sms lancé par Estim, que les initiés attendent, fendit le silence d’une si lourde matinée : « le Royal Barrique a lieu aujourd’hui au Santocha de 14h30 à 18h00, demandez votre foulard jaune avant de vous mettre à l’eau. »

Depuis 2007 le Royal Barrique s’est imposé ici dans les Landes comme l’un des événements glisse les plus attendus et spectaculaires. Car évidemment ici seuls les tubes comptent, la figure reine du surf a sa propre compétition et bien évidemment les Landes en est le terrain de jeu idéal. Chaque année à cette même époque, une waiting period de 3 mois s’installe entre Seignosse à Labenne, le sud des Landes entre alors en période de surveillance quotidienne pour ses organisateurs, l’association Estim.

IMG_1205web

Stéphane Ducos approfondi ses connaissances

La compétition se lance le jour j pour 4h de surf entièrement filmé sous tous les angles par des cameramen positionnés sur la plage et dans l’eau. Le jury, composé de Thomas et Guillaume Baché, Baptiste Caussèque, Benjamin Foulet et Jean-Seb Estienne se réunit afin de visionner toutes les vagues et d’établir son classement.

Le jour J cette année donc, c’est ce samedi 14 novembre, le remontant du Santocha avait déjà permis la veille à certains de s’enfiler quelques perles, et les dires vont très vite, tout comme file rapidement cette waiting period à laquelle il ne reste que 15 jours avant de s’éclipser. Sachant qu’une dépression devrait accoster d’ici une semaine, pas une minute à perdre, ça sera cet après-midi ou jamais !

Nous ne savons pas si Duvi va gagner, mais une chose est sûre c’est que Vincent a eu son quota de bombes

A ce moment là, à la sortie de celle-ci, Darrigood pense réaliser le 1er doublé de l’histoire du RB…

…à moins qu’il ne remporte le prix du meilleur wipe out

C’est ainsi qu’à 14h30 est officiellement lancée cette édition 2015. Au programme des surfeurs invités d’office par Estim, d’autres élus par les internautes, bien sûr il y a quelques absents de qualité pour cause de trips à l’étranger ou de compét à l’autre bout du monde, ainsi nous ne verront pas Marc Lacomare, Joan Duru, Benjamin Sanchis, Tom Frager, Mathias Maallem, Miky Picon, Charly Martin ou encore Maxime Huscenot.

Mais le Champion de France Open Romain Lauhlé était présent, tout comme le capitaine de l’Equipe de France victorieuse à l’Eurosurf, Vincent Duvignac. Le vainqueur de l’édition 2014 Arnaud Darrigade était également venu remettre son titre en jeu. Tom Cloarec, revient de blessure mais affiche présent malgré tout pour ce Royal Barrique. Ont également participé à cette édition 2015 les habitués et autres locaux tels que Stéphane Ducos, Yann Martin, Philippe Malvaux, Rudy Maréchal, Rémi Derepas, Jérome Bagatin, Vincent Verdier, Baptiste Caussèque, Thomas et Guillaume Baché, Marc Marès, Pv Laborde, JS Estienne, Guillaume Mangiarotti, Thomas Maallem, Arsène Vellard, le jeune Justin Bécret faisait lui partie des remplaçants de luxe, tout comme Cédric Giscos, Charly Quivront, Paul Duvignau, Pierre Picat, William Aliotti, PC Distinguin ou encore Marc Audo. Sans oublier la seule fille inscrite au tableau des invités, la double Championne de France Surf et Longboard, j’ai nommé Justine Dupont.

Remplaçant de dernière minute, Cédric Giscos peut créer la surprise grâce à cette superbe droite

Pas énormément de gauches, au grand dam de Pv Laborde

Quelques beaux barrels ici sur le spot de Capbreton pour le début de ce Royal Barrique powered by Rip Curl, puis une légère accalmie alors que le vent ne tourne légèrement, et que le remontant nous réserve à nouveau quelques bombes, plus grosses et plus profondes, comme un bouquet final, avant que le plan d’eau ne se dégrade définitivement vers 17h00. Tous les compétiteurs sortent, la compétition peut alors se terminer sur une belle satisfaction d’un bon créneau de pris. Un apéro au Café de Paris histoire de célébrer le bouclage de cette édition, puis déjà il faut dérusher les heures et les heures de clip récupérés des différents boîtiers.

Justine Dupont, la touche féminine du Royal Barrique

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le jury s’atèle encore à ce visionnage décisif, et nous serons bientôt convoqués à la soirée de remise des prix début décembre, pendant laquelle le film du Royal Barrique sera diffusé sur grand écran, les barrels décortiqués et le podium enfin révélé.

Ici nous avons déjà notre petite idée puisque nous avons quasiment rien loupé de l’événement, et 3 noms sortent déjà de l’eau…euh non du lot, haut la main, mais bien sûr nous les gardons pour nous, mais vous donnons très vite rendez-vous ici même pour l’annonce des vainqueurs qui se partageront le Price Money de 1000€ ainsi que la publication de la vidéo officielle du Royal Barrique 2015, alors restez connectés sur XLMag !